L’ENRICHISSEMENT DE LA BASE LEXICALE EN FRANÇAIS ET EN YORÙBÁ, QUELQUES LEÇONS. - UNIPROJECTS

Latest

TO GET COMPLETE PROJECT MATERIAL, CALL US ON 07064961036 (CHAT WITH US WHATSPP), 08068355992

CHAT

L’ENRICHISSEMENT DE LA BASE LEXICALE EN FRANÇAIS ET EN YORÙBÁ, QUELQUES LEÇONS.


L’ENRICHISSEMENT DE LA BASE LEXICALE EN FRANÇAIS ET EN YORÙBÁ, QUELQUES LEÇONS. 

APPEL +2347064961036 Pour Matériel complet 
INTRODUCTION
Le lexique, « ensemble des mots, ayant une valeur de dénomination, et formant la langue d’une communauté » LAROUSSE Dictionnaire du Français d’Aujourd’hui (2000 : 768).
Ensemble des mots d’une langue ou d’un domaine. Le lexique fait allusion au vocabulaire, tous les mots dans un dictionnaire ou un recueil d’une langue. Une langue sans lexique est morte. Car le lexique est un squelette qui donne à une langue des structures nécessaires dans des situations données. Ce lexique renvoie à plusieurs classes selon les sens et fonctions. On a les classes suivantes ; noms, adjectifs, articles, pronoms, verbes, adverbes, prépositions, conjonctions et interjections.
Le vocabulaire d’une langue existe depuis la fondation de la langue. La langue qui peut être étudiée contient à quatre niveaux, à savoir ; la morphologie, la phonologie, la sémantique, la syntaxe. Mais grâce à la morphologie qu’on sait qu’une langue dépend de l’autre langue.
Une base peut correspondre à un morphème lexical constituant un mot. HERVÉ.D (1992 :94) donne une idée claire :
On définit la base comme un morphème, c’est-à-dire une unité minimale de signification porteur d’un sens distinctif donnant à un mot une existence sémantique propre en face des autres mots et on l’appelle pour cela morphème lexicale (ou lexème)
Une base lexicale est comme une petite graine vivante qui peut féconder. C’est la racine, la fondation sur laquelle on peut bâtir les autres séries de mots (morphèmes grammaticales) et cela devient une structure forte, donnant naissance à des groupes de mots différents.
Or l’enrichissement, c’est le fait d’élargir, d’augmenter, d’agrandir quelque chose. Par rapport à la langue, c’est le fait d’augmenter le vocabulaire d’une langue existante, création des nouveaux mots pour cette langue à travers les nouveaux processus logiciels qui permettent cet enrichissement.
Il faut l’enrichissement pour rendre une langue vivante et pour que la langue capable de répondre aux défis du monde moderne. Cet enrichissement soit interne touchent le domaine de la langue elle-même soit externe venant du dehors de la langue, marque le développement rapide et continuel de la langue.
L’enrichissement en dehors d’une langue est très nécessaire car aucune langue n’est auto-suffisante. Surtout, la littérature et la traduction montrent ceci.
Cette recherche ne cherche pas à créer de nouvelles théories sur l’enrichissement de la base lexicale en français ou yorùbá. Car les ressources y existent déjà. Mais cette recherche voudrait faire ressortir des ressources existantes à travers lesquelles les langues sont enrichies. Aussi des leçons tirées de l’enrichissement de la base lexicale en yorùbá et en français seront bien examinées ce qui nous permettra d’établir des divergences et de convergences entre les deux langues.
 



CHAPITRE 1
APERÇU GÉNÉRAL DES DEUX LANGUES :
1.1   La langue française
1.1.1                   Histoire :
Le français est une langue romane parlée en France, dont elle est originaire, ainsi qu’en Belgique, au Canada, au Luxembourg, en Suisse et dans 51 autres pays, principalement situés en Afrique, ayant pour la plupart fait partie de l’ancien empire colonial français ainsi que la République démocratique du Congo, ancien Congo belge.
Il sera impossible de traiter l’origine  du français sans mentionner les époques suivantes :
          i         Epoque pré-gauloise
Cette époque était marquée par l’apparition de quelques vocabulaires des anciens lieux historiquement connus. Ce sont les cités grecques de la Méditerranée, Nice (Nikaia, «la victorieuse »), Marseille(Massalia), Agde (Agathé tuché, « la bonne fortune») ces villes parlaient le grec